PHARMACIE DONATI, l’Hérault et son Chemin Des Verriers

Le village s’appelle Claret, une des plusieurs et bigarrées réalités rurales qui sont typiques de la campagne française, situé entre Nîmes et Montpellier. Les détails sont toujours enracinés, une sculpture en pierre extraite d’une carrière de la commune, une rue qui traverse le village où s’adossent les maisons, une place centrale avec la mairie et les commerces. Tout cela sur le territoire du Chemin Des Verriers, un véritable voyage à travers les siècles et l’histoire du verre où Claret et quelques villages autour maintiennent ses ateliers d’Artisanat verriers.

Dans un immeuble, construit à l’entrée du village avec les briques couleur ivoire de la zone, a été transférée de la place principale (rappelée dans un trompe l’œil au-dessus des colonnes à tiroirs), la pharmacie Donati, rempart sanitaire de la zone avec toutes les caractéristiques typiques d’une pharmacie de village.

La pharmacie a une  surface de 182 m². La mezzanine est partagée en 48m² de bureaux, conçus pour un développement futur, plus 22 m²  de réserve accessible par une échelle coulissante.

Le rappel à son territoire est fort et  souligné par des éléments particuliers : l’arbre  qui cache le pilier de soutènement de la mezzanine, symboles de la ruralité et de la naturalité du lieu ; les décorations florales sur verre sablé des rambardes ainsi que l’apothicaire sablé sur une plaque de verre réalisés par les verriers locaux, en créant une centralité de place, accentuée aussi par la courbure des modules Ral2 qui invitent vers les comptoirs.

La salle de vente est de 68 m² donnant sur le  privé n.8 colonnes à tiroirs d’espace médicaments et sur  une zone ample de déballage et d’administration. Le laboratoire est proche des comptoirs et bénéficie d’un  visuel direct sur l’espace clients.

Les lignes de mobilier choisies sont Ral1 pour  l’espace conseil derrière le comptoir,  Ral2 pour toute la para et Ral Classic qui met en évidence les secteurs herbo-phyto-homéo. Ils ont pour fonction de séparer optiquement les secteurs des ventes. Les panneaux positionnés en  haut complètent la communication spécifique du produit exposé.

2 comptoirs monoplaces sont destinés à la délivrance du médicament et un troisième  à l’espace cosmétique, où l’on trouve la salle de services utilisée pour plusieurs activités : orthopédie, promo cosmétique, prise de tension.

En complément, les rétroéclairages à led, le bois du rétro-comptoir ou de l’arbre, le cuivre des comptoirs et la solution en verre pure du comptoir PMR , créent des contrastes agréables et raffinés.

Les objectifs  poursuivis sont 2: 

–         Garantir une qualité du travail et une prédisposition au meilleur conseil des opérateurs qui ne se sentent pas bloqués entre 4 murs des meubles. Au contraire, l’architecture du projet fournit des  espaces de longue haleine et de visibilité à 360° de la pharmacie. En parallèle, cela permet de jouir de la nature à l’extérieur, à travers les grandes vitrines.

–         Donner au client une pharmacie avec une atmosphère étendue et, en même temps, prépositive. Dans une ambiance ample de charme, il a la possibilité d’observer les produits et de se prédisposer au mieux à l’achat.

Un résultat de qualité et de classe, dans le respect et le rappel de l’histoire,  qui l’élèvent au symbole de ces endroits.